Quelles sont les normes pour le marquage au sol ?

pieds sur passage piéton

Un marquage au sol conforme aux normesclair et efficace permet de sécuriser vos entrepôts en limitant les accidents. Car en cas d’accident, la responsabilité de l’employeur pourrait être engagée si l’identification au sol du bâtiment ne convenait pas. La bonne gestion des accidents de travail est donc primordial.

Le marquage au sol a ainsi une véritable valeur au sein d’une entreprise puisqu’il permet à chacun de savoir où se positionner avec précision pour pouvoir évoluer en toute sécurité.

La signalisation au sol est un outil de prévention efficace pour améliorer la qualité et optimiser la circulation, mais aussi la production, le suivi et la qualité.

Quelques exemples de marquage :

  • zone de stockage
  • marquage de code/lettre/chiffre pour le stockage/ISO
  • des couloirs de sécurité,
  • des emplacements interdits
  • des zones hachurées
  • des emplacements véhicules
  • des PMR
  • des logos sociétés
  • livraison

Les marquages au sol contribuent ainsi à une meilleure organisation pour encourager la productivité.

Il est prouvé que les sociétés avec des marquages visibles et bien pensés ont des meilleures performance et rentabilité, la majorité des accidents étant évités.

La signalisation de sécurité au travail doit être efficace.

Selon le SPF, elle doit respecter les principes généraux :

  1. La signalisation de sécurité et de santé a pour but d’attirer de manière rapide et intelligible l’attention sur des objets, des activités et des situations susceptibles de provoquer des dangers déterminés.
  2. Certaines signalisations comportent une couleur de sécurité. Un code de couleurs est alors d’application.
  3. La présence d’une autre signalisation ou d’une autre source d’émission du même type ne peut pas affecter la visibilité ou l’audibilité de la signalisation de sécurité.
  4. Une mauvaise conception, un nombre insuffisant, un mauvais emplacement, un mauvais état ou un mauvais fonctionnement des moyens ou dispositifs de signalisation ne peut pas affecter l’efficacité de la signalisation de sécurité.

Lorsque l’on souhaite mettre en place la circulation au sein d’un parking ou à l’intérieur des locaux de son entreprise, le marquage au sol est une étape incontournable qui devra faire l’objet d’une réflexion précise, mais qui doit aussi être en mesure de respecter des recommandations.

En effet, on ne peut pas faire ce que l’on veut lorsque l’on souhaite mettre en place des règles de sécurité et de circulation au sein d’un lieu ou plusieurs personnes ou véhicules seront amenés à se déplacer.

Le marquage au sol à l’intérieur d’une entreprise

Dans des locaux comme une usine ou encore un espace de stockage, il n’est pas rare que piétons et conducteurs de machines soient régulièrement
amenés à évoluer au sein d’un même espace. Une fréquentation qui représente un véritable danger si les voies de circulation ne sont pas clairement définies.

Le marquage au sol intérieur à pour but de signaler les voies de circulation réservées aux piétons et celles réservées aux engins afin d’éviter les collisions et les accidents et permettre à chacun de se déplacer en toute sécurité.

Il existe des recommandations légales quant à la mise en place des voies de circulation à l’intérieur des locaux d’une entreprise. À savoir :

  • la largeur des voies, différente selon le cas de figure (une voie, double, pour personnes à mobilité réduites etc.)
  • le dégagement des voies
  • le sol utilisé devra présenter une couleur homogène afin que le tracé puisse être facilement identifié.
  • Si nécessaire, des panneaux de circulation et d’avertissements devront être mis en place.

Les zones de danger et de stockage devront également être signalées par un marquage au sol afin d’être rapidement identifiées. Selon l’arrêté du 4 Novembre 1993 relatif à la signalisation de sécurité et de santé au travail, l’entreprise doit être conforme aux normes :
L’article 12 énonce qu’une “signalisation par bande jaunes et noires ou rouges et blanches doit être mise en place dans les zones où les obstacles sont susceptibles de provoquer des chocs et des chutes d’objets ou de personnes à l’intérieur comme à l’extérieur. La couleur devra être choisie par rapport à celle du sol afin que le traçage soit bien visible.”

L’article R.125.3.1 du code de la construction mentionne que la zone de débattement des portes automatiques doit être marqué au sol par des bandes jaunes et noires.

Le marquage au sol en entrepôt, usine ou atelier est régi par une réglementation précise selon un code couleur différents (issues du nuancier RAL).

  • le rouge pour les interdictions et le danger
  • l’orange pour le stockage chimique
  • le jaune pour les avertissements et le danger
  • le vert pour l’information ou l’évacuation
  • le bleu pour l’obligation et la protection
  • le blanc pour les voies de circulation et les zones de stockage
  • le gris et le noir serviront pour effacer les lignes qui ne correspondent plus au tracé actuel selon la couleur du sol

L’article 13 porte sur la mise en place d’une signalétique distincte de la délimitation des voies de circulation. Ces voies doivent être identifiées à l’aide de bandes blanches ou jaunes selon la couleur du sol. Les voies permanentes situées dans les entrepôts industriels ou usines doivent également apparaître à moins qu’elles ne soient délimitées par des barrières de protection et protections de racks .

Disposer d’un matériel de marquage au sol professionnel sera absolument indispensable afin de s’assurer d’obtenir un tracé net et durable dans le temps.

8 photo marquage au sol intérieur et extérieur

Le marquage au sol extérieur

Le marquage au sol extérieur est utilisé pour créer des voies de circulation, des parkings ou encore des zones de chargement.

En effet, lorsque poids lourds et piétons se côtoient, il est impératif de mettre en place un dispositif qui permettra aux piétons de disposer d’une voie de circulation pour se déplacer en toute sécurité.

Il en va de même pour les véhicules lorsque l’on souhaite éviter les collisions et les erreurs, mettre en place un marquage au sol efficace et logique est indispensable.

Les parkings doivent également faire l’objet d’une réflexion pour effectuer un marquage au sol sécuritaire.

Par exemple, le parking réservé aux visiteurs doit se distinguer du parking réservé aux véhicules des employés et/ou du parking réservé au poids lourd.

Plus que le marquage au sol, c’est un véritable système de signalisation qu’il faudra mettre en place pour que chacun sache quelle direction prendre en pénétrant dans l’enceinte de l’entreprise.

Il est important de savoir que la création d’un parking répond également à des recommandations légales qui doivent être connues avant d’envisager de procéder au marquage comme

  • la longueur et la largeur des places,
  • la disposition des places pour les personnes à mobilité réduite, etc.

Là encore, faire appel à des professionnels ayant connaissance de la législation dans le secteur sera indispensable lors de la mise en place de votre projet.

Une question ? Demande d’un devis ? N’hésitez pas à nous contacter, nous sommes à votre disposition.

 

Notre newsletter vous informe des nouvelles tendances en matière de prévention et sécurité des installations.

En indiquant votre adresse mail ci-dessus, vous consentez à recevoir notre newsletter et avoir pris connaissance de notre politique de confidentialité. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien de désinscription en bas de nos newsletters ou par simple demande à  

Nous contacter

Tél. : +32 (0) 4 338 00 04
Fax : +32 (0) 4 234 43 22
E-mail :

Ouvert du lundi au vendredi
de 8h00 à 17h00

Parc Industriel 16
4400 Flémalle (Liège) – Belgique

Uniquement sur Rendez-vous

Copyright © 2019 - A-Csys | Création du site par Image & Communication
Panache mobilier urbain